Témoignage de Valérie Vale a mal à la tête

Témoignage de Valérie Vale a mal à la tête

 

rose valerie valeBonjour a tous , suite à votre demande je publie mon témoignage. En 2007, alors âgée de 41 ans, je me plains de maux de tête à l’effort. Effort de toux, de rire, porter quelque chose de lourd me fait mal à la tête. Étant infirmière et sachant que j’ai une hernie cervicale,

 

 

je vois un rhumatologue à mon travail et lui parle de mon problème. Celui-ci me prescrit une IRM cervicale et m’envoie consulter un neurologue. Avec mon IRM, je me rends chez le neuro qui sur la radio des cervicales me dit que l’on voit un bout de mon cervelet. Il me prescrit une IRM cérébrale et là le diagnostic tombe, syndrome d’Arnorld-chiari type 1. Je tiens à préciser que ces douleurs à la tête sont apparues après mon premier accouchement en 1997. Après un gros rhume et des douleurs de plus en plus violentes à la tête, mon médecin généraliste décide de mettre en maladie. Commence alors la visite de plusieurs médecins, consultation dans un centre anti douleur, etc. Visite chez un neurochirurgien qui me propose de m’opérer en me disant que l’opération n’est pas sûre de m’ôter les douleurs à la tête de plus en plus violentes et fréquentes. Je décide alors de ne pas me faire opérer et attends. Me faire ouvrir le crâne sans garantie de supprimer cette douleur qui devient de plus en plus violente non merci. Surtout que j’ai 2 enfants et que je veux les voir grandir. Alors là ! 2 ans d’attente, de souffrance pendant lequel mon état se dégrade. Apparition de vertiges, manque de respirations, paresthésie dans les mains, sensation de froid dans la tête, douleurs dans tout le dos, problème d’incontinence. Et j’en oublie certainement mais douleur à la tête quasi permanente et insupportable. Je n’ai plus aucune activité la seule position qui me calme alors est la position allongée. Je ne peux même plus rester assise devant un ordinateur car la douleur à la tête arrive. Je fais des recherches sur le net et découvre l’institut de Barcelone. J’entre en contact avec des patients qui se sont fait opérer pour recueillir leur témoignage. Et en février 2009, je décide d’aller me faire opérer en Espagne. Je ne pouvais plus vivre ainsi. Arrivée à Barcelone, accueil formidable et le Dr Royo m’explique que tous mes symptômes sont dus à la malformation. En 2009, je suis la 12ème a me faire opérer par cette technique. C ‘est l’aventure mais je tente. Ici en France les médecins me disait tous que cela n’avait rien avoir avec ma maladie. Le lundi consultation, le mardi hospitalisation et le mercredi opération, je sors le jeudi et déjà je me sens mieux. Je veux dire aussi que j’ai fait tout le voyage aller couchée à l’arrière de la voiture car pression dans ma tête insupportable et le retour assise à côté de mon époux. Je ne regrette pas du tout mon intervention, le Dr Royo m’a rendu la vie. En février 2014, cela fait 5 ans que je suis opérée et tout va pour le mieux. J’ai retrouvé une vie quasi normale, je fais quand même attention à ne pas porter de poids mais je peux profiter de mes enfants et vivre tout simplement. Il y a toujours une descente de mes amygdales cérébelleuses à 17 mm, mais la pression constante dans ma tête a disparu. Je veux aussi dire qu’ici en France les médecins me disaient que mes enfants ne risquaient pas d’être atteint alors en Espagne. Et même à New York les médecins disent qu’il y a un risque d’hérédité. Je vais faire contrôler mes enfants sur les conseils de Dr Royo et si par malheur une de mes filles étaient atteintes, je n’hésiterai pas à les confier au Dr Royo avant que quelques symptômes ne s’installent. Voilà en gros mon histoire, j’espère que mon témoignage pourra aider des patients à prendre leur décision . Et bravo pour vos actions.

bofclub74@wanadoo.fr

 

valerie vale

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *