Claudine raconte

Claudine raconte

claudine chiarienneBonjour, je m’appelle Claudine, j’ai 46 ans divorcée  j’ai 4 enfants.

je vis en couple avec un homme merveilleux que j’ai rencontré il y a 8 mois.

J’ai toujours plus ou moins souffert des cervicales, aggravé par un accident avec coup du lapin en 2003.

 

Mes symptômes se sont aggravés juste après la naissance de mon petit garçon en 2008, j’étais très fatiguée j’avais des fourmis dans la main droite tous les matins ,d’abord juste au réveil et ensuite quotidiennement,mon cou était  de plus en plus douloureux.

les maux de tête étaient  quasi quotidiens, froid douloureux dans le poignet droit, lourdeur constante dans le bras toujours du côté droit, plus de force de ce coté là même pour soulever mon sac a main.

J’ai commencé à m’inquiéter le jour ou j’ai eu du mal a lever le bras pour me coiffer, ma main droite ne tenant  plus la brosse celle ci tombait sans arrêt ,sur le coup j’ai cru que c’était  moi qui ne faisait pas attention mais je me suis vite rend compte que je n’y étais pour rien.

J’ai du arrêter de travailler car me lever le matin était un enfer,tellement j’avais le corps en feu,mes journées n’étaient  que souffrances et tout ce que je voulais c’était dormir pour ne pas avoir mal.

Je ne pouvais plus profiter de mon bébé, plus le porter, c’était horrible !

Heureusement ma fille Cindy a été d’un grand soutien pour moi et une deuxième maman pour lui, car le papa n’a jamais voulu le reconnaître.

J’ai été reconnue travailleur handicapé  et j’ai obtenue l’invalidité car il fallait bien payer les factures malgré tout !

J’ai consulté beaucoup de médecins, qui soit me disait que c’était dans ma tête, soit ils décelaient un canal carpien bouché, une hernie brachiale et j’en oublie….

Enfin après  des examens interminables, j’ai appris suite a une IRM  que j’étais atteinte  du syndrome d’Arnold Chiari type 1 avec syringomyélie.

Opérée en 2012 à Marseille (ce jour là  heureusement que j’ai eu le soutient de mes proches car je n’avais plus la force de me battre tellement que je souffrais) mes maux de tête et ma fatigue ont bien diminués mais aujourd’hui la maladie reprends le dessus et mes maux de tête reviennent de plus belle ainsi que ma fatigue et les douleurs ne font qu’augmenter de jours en jours.

Aujourd’hui un nouvel espoir renaît grâce a l’association, me dire que je ne vais plus avoir mal est pour l’instant un doux rêve que je souhaite voir se réaliser !!

Claudine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.